Rencontre de salopes
Publié le - 79 aff. -

J'aime me faire dominer pendant l'acte!

Tout au téléphone

Si vous avez un doute concernant la soumission au téléphone, détrompez vous. Avec l'avantage d'avoir une discrétion assurée et si la soumission vous excite au plus haut point, n'hésitez pas à contacter notre dominatrice au tel, Anais. Cette cougar ultra chaude et sauvage est une adepte de longue date du sexe sm, qu'elle pratique depuis de nombreuses années sur tous les hommes qui le veulent.

Maîtresse très sévère et hard

Attention, cela s'adresse aux adeptes de la soumission et qui l'ont déjà pratiqué. Parce qu'Anais, la maîtresse dominatrice, ne rigole pas avec la soumission et sait parfaitement comment vous faire bander de douleur. Si cela vous excite d'avoir des pinces à certains de vos endroits les plus sensibles, si la douleur et l'humiliation vous fait énormément de bien et vous donne une trique de cheval, c'est notre dominatrice au tel qu'il faut aller voir.

Des règles à respecter

Méfiez vous des règles puisque notre dominatrice Anais ne tolère pas les écarts. Et si vous ne l'écoutez pas, vous risquerez de la mettre très en colère. Et sa colère se traduira par de grosses punitions avec sa cravache bien dure, toujours prête à vous fouetter hardement votre cul rouge de douleur et de plaisir.

Pour une soumission soft jusqu'au hardcore

Encore un peu réticent à vous faire soumettre de la pire des manières qu'il soit ? Pas de soucis. Anais s'adapte et propose aussi des soumissions et des humiliations un peu plus douces, suivant la manière dont vous lui obéirez. Bien-sûr si vous êtes obéissants, Anais s'occupera bien de vous pour vous fouetter et vous provoquer des douleurs intenses et jouissives.

Inverser les rôles est possible

Parce que notre chaude dominatrice sm hard aime aussi beaucoup inverser les rôles. Elle peut aussi bien accepter de se soumettre comme une grosse chienne pour que vous lui mettiez des fessées bien douloureuses, pendant des heures de sexe hard au téléphone.

Laissez votre commentaire à propos de cet article