Rencontre de salopes
Publié le - 120 aff. -

Elle suce tellement bien que je ne tiens jamais

Le jeu de la fellation est un art qu’il faut apprendre à le pratiquer. Les hommes adorent se faire dorloter le pénis et c’est aussi une phase de communication pour se faire connaître.

L’art de la fellation

Vu comment cette bouche traite monsieur pénis, il est rare qu’il ne s’excite pas durant la séance de fellation. Rien n’est tabou, car c’est une pratique qui apporte du bien à la relation sexuelle entre les couples. La phase des préliminaires est toujours au rendez-vous, pour un échange de mots doux et ce plaisir d’attouchement et d’embrassade. C’est aussi le moment de s’abandonner avec notre partenaire et c’est délirant, mais cette méthode marche même avec ce telephone coquine et toutes les filles assoiffées de sexe derrière le combiné. Rien qu’une parole, et le plaisir monte sur ce telephone coquine qui n’arrête pas de mettre de la salive sur la bite. Un plaisir entre main, parole et une bouche imaginaire dans le téléphone offrira une nuit de folie à cet homme qui passe les réveillons de noël en solo.

Elle est parfaite cette Indienne

Quand on est sur le téléphone rose, on découvre plein de postures de la fille qui s’occupe de nous. Suivant notre choix, il est recommandé de ne pas se tromper de numéro. On imagine la fille sur la photo nous faire tout ce qu’elle veut et en plus, elle nous laisse deviner la couleur de sa petite culotte qu’elle enlève et qu’elle nous laisse admirer la belle vue. Une fille rebelle parce qu’elle veut maintenant exprimer son corps sur ce telephone coquine qui ne la refuse pas, et elle a bien raison. En plus d’être belle, cette dulcinée est également intelligente et c’est un grand privilège de l’avoir au lit ce soir. Ce regard totalement allumeuse qui vous fait perdre dans les nuages et c’est sûr qu’en sa compagnie, vous allez passer une bonne nuit.

Elle n’est pas la seule coquine dans ce Drama, et elles bavent de sperme pour une scène très un peu à la lèche des chiennes en chaleur.

Laissez votre commentaire à propos de cet article